Fief parmi les plus puissants du royaume de France, le comté de Champagne fut au coeur des principaux échanges politiques, économiques, religieux et culturels des XIIe et XIIIe siècles. En cela, l'histoire de la Champagne se confond souvent avec celle de l'Occident et de l'Orient.

Voie privilégiée de circulation, carrefour entre les pays de la Méditerranée et ceux de la mer du Nord, la Champagne accueille toute l'année à Troyes, Provins, Lagny et Bar-sur-Aube le plus grand marché commercial et financier de l'Occident médiéval. Les Thibaudiens participent, soit avec leur suzerain capétien, soit contre lui, aux principales luttes féodales du Moyen Âge.

Ils encouragent les croisades et favorisent la naissance de l'ordre du Temple. Quand ils ne s'adonnent pas aux-mêmes à la poésie, ils accueillent dans leurs palais les plus grands trouvères et les plus grands intellectuels de leur temps. Grâce à de judicieuses alliances matrimoniales, les comtes protègent leur domaine puis l'agrandissent du prestigieux royaume de Navarre. En 1284, le mariage de la comtesse Jeanne avec l'héritier du trône de France prépare le rattachement définitif à la Couronne qui aura lieu en 1361.

 

Arbre généalogique de la maison de Champagne